Cododo / Co-sleeping / Sommeil partagé – Qu’en est-il?

Image 64En cette fin de semaine, je vous propose une petite discussion autour du « cododo ».

En rentrant de la maternité, il est bien plus simple d’avoir son bébé près de soi la nuit pour le nourrir et le calmer quand il pleure. Cela permet aussi plus de moments de partages du bébé avec son papa et sa maman et des moments plus fréquents de peau à peau qui rassurent, apaisent et sécurisent l’enfant. Si les parents ont envie de cela pendant les quelques jours après la naissance de l’enfant, je pense qu’il faut le faire. Maintenant, il faut être vigilant à ce que cette habitude ne s’installe pas. L’enfant comme les parents ont besoin de leur intimité, d’un lieu à eux pour être à leur place. Le bébé doit pouvoir faire l’expérience de son existence propre différenciée de la mère.

Quand l’habitude s’installe le parent peut devenir le doudou du bébé et inversement. L’enfant s’habitue aux bruits, aux odeurs et à être rassuré immédiatement. Il n’apprend pas forcément à s’apaiser par lui-même, à patienter ou encore à supporter la frustration, la séparation… Il faut une grande vigilance du parent concernant le risque étouffement, de chute… et les difficultés de séparation du bébé.

Je souhaite ajouter que le bébé peut (dans les tous premiers temps) avoir un petit lit à lui collé au lit des parents. Cela permet au bébé et au parent d’avoir leur espace de manière à dormir paisiblement. Je pense fortement qu’il faut éviter de mettre le bébé entre les deux parents ou encore qu’un des parents dorment sur le canapé pour laisser sa place. Nous revenons toujours à la question des places. Chacun doit avoir sa place. Rapidement l’enfant a besoin d’avoir son propre espace.

N’hésitez pas à donner votre avis. Sur internet beaucoup d’articles sont écrit à ce sujet et les avis divergent enter les parents et les professionnels.

A bientôt.

Anne-Solène Gatzoff, Psychologue Bordeaux

One comment on “Cododo / Co-sleeping / Sommeil partagé – Qu’en est-il?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *